Artisanat pour tous

index généralcourrielconditions d'utilisationconversions

Comment réaliser des fleurs
en papier crépon

Voyez la table des matières pour réaliser des fleurs individuelles



Ces directives vous sont présentées ici pour vous donner les étapes fondamentales de la création de fleurs en papier crépon. Une fois que vous avez compris et maitrisé ces techniques et assemblé quelques fleurs, vous pourrez copier n'importe quelle fleur naturelle et même en inventer d'autres.

Si vous n'avez jamais travaillé le papier crépon, il vous sera utile de pratiquer ces procédés avant de réaliser une fleur complète; par exemple, pratiquer l'enroulement de papier sur une tige de métal et y ajouter des feuilles jusqu'à ce que le produit fini soit serré et lisse. C'est l'une des étapes les plus importante dans la réalisation de fleurs artificielles. Couper des pétales séparés ou des rangées de pétales sont aussi une étape importante; de même, assembler les fleurs par une tige de métal et couper le surplus sont aussi importants.



image
2 3 4 5 6 7 8


image
9 10 11 12a 12b 13 15


1. Le grain du papier

Il est important de savoir qu'au moment où vous déballez le papier crépon de son emballage plastique, le grain du papier suit la largeur du papier plié. Les petites lignes sur le papier (le grain) doivent toujours suivent de haut en bas d'un pétale ou d'une feuille à moins d'indications contraires.

La direction du grain est toujours indiquée sur les patrons commerciaux. Rappelez-vous ceci quand vous taillez les pétales et les feuilles car ceci leur permet de se tenir droits ou d'être façonnés comme les fleurs et feuilles naturelles.



2. Comment couper une bande en suivant le grain

Sortez le papier de son emballage et en utilisant le bord de l'emballage comme guide, coupez sur toute l'épaisseur avec des ciseaux bien tranchants. De cette façon, vous coupez toujours la bande de la largeur voulue en suivant le grain.



3. Préparer un patron

Commencez par dessiner votre patron sur papier pelure. Collez ce patron sur un carton léger et découpez. Cette méthode permet de garder son gabarit pour un usage futur.

Ne taillez jamais un seul pétale à la fois. Coupez le nombre désiré en une seule fois (image A). Ceci est fait en coupant une bande en suivant le grain plus ½ po. plus large que le gabarit utilisé. Dépliez la bande de papier et en commençant par les 2 bouts ensembles, pliez 3 fois, ce qui donne 8 épaisseurs, ou 2 fois ce qui donne 4 épaisseurs. Épinglez ou tenez les épaisseurs ensembles et coupez d'une seule fois.

Pour faire des bandes de pétales, pliez et coupez comme précédemment puis, tout en comservant les multiples épaisseurs, faites les encoches de la largeur et de la profondeur demandée. Façonnez le bord supérieur des pétales (image B). Cette technique ne requiert par toujours un gabarit sur le papier. Il est souvent préférable d'épingler la bande à plusieurs endroits pour éviter que les épaisseurs ne glissent.



4. Pétales doubles ou feuilles doubles

Coupez une bande de chaque couleur de la largeur désirée. Étirez légèrement pour prevenir les plis. Placez une bande de chaque couleur alternativement en une pile

Placez cette pile à plat sur la table. Tenez la base en place avec une main et de l'autre, levez tous les pétales sauf le dernier. Collez le bord supérieur de ce dernier, pressez le pétale suivant dessus, recommencez avec le 3° et 4° et ainsi de suite, en les collant l'un à l'autre en groupes de 2.



5. Canneler les bords

Ceci veut dire étirer les bords pour leur donner un aspect volanté. Tenez le bord du pétale entre vos pouces et vos index des 2 mains avec les doigts près l'un de l'autre. Tirez vers la base du pétale avec une main et vers le bord avec l'autre. Répétez autant de fois que nécessaire en faisant attention de ne jamais remettre les doigts sur le bord déjà volanté précédemment. Vous pouvez volanter plusieurs épaisseurs de pétales à la fois.



6. Former les pétales

Tenez l'un des bords du pétale (ou plusieurs épaisseurs de pétales) entre vos pouces et vos index des 2 mains comme indiqué sur l'illustration. Les indications diffèrent pour chaque fleur selon qu'on doit tenir la base, le bord extérieur ou un espace entre les deux car chaque fleur est différente et se courbe très légèrement ou aussi profondément qu'une cuiller. Étirez graduellement la largeur complète du pétale avec les deux mains, en le poussant lentement vers la forme souhaitée.



7. Courber les pétales

A. Avec les ciseaux

Tenez le bord de la lame se posant très légèrement sous le pétale et le pouce au-dessus, Glissez la lame des ciseaux doucement vers le haut, le long du pétale pour le faire friser.

B. Avec une aiguille à tricoter

Placez l'aiguille sous le bord du pétale dans un angle.

C. Avec le pouce et l'index, roulez le papier fermement autour de l'aiguille puis glissez l'aiguille hors du pli. Parfois, avant que l'aiguille ne soit retirée, le papier crépon est poussé dessus d'un côté ou de l'autre pour le froisser.



8. Attacher avec du fil de fleuriste en bobine

En fil simple

Enroulez un bout ou le centre d'une longueur de fil de bobine autour de la base de la fleur. Tortillez les 2 bouts ensembles, une fois ou 2. Coupez le surplus de papier juste sous l'attache, soit droit ou en pointe dépendamment de la fleur réalisée, en coupant le papier des 2 côtés de l'attache. Prenez les 2 bouts du tortillon dans le sens opposé et attachez ensemble en-dessous du papier coupé.



En fil double

Pour des fleurs lourdes, utilisez 2 fils. Placez le second par-dessus le premier, en amenant les bouts en sens opposés. Coupez le surplus de papier juste sous l'attache, soit droit ou en pointe dépendamment de la fleur réalisée, en coupant le papier des 2 côtés des attaches. Prenez les 2 bouts de chaque tortillon dans le sens opposé et attachez ensemble en-dessous du papier coupé.



9. Papier crépon frangé

Coupez une bande de papier comme expliqué dans le numéro 2. Étirez cette bande complètement pour une frange fine, moins pour une frange plus grossière. Pliez la bande en 2, épinglez si nécessaire pour éviter que les épaisseurs du dessous ne bougent, et coupez selon le grain, en faisant les entailles aussi près l'une de l'autre et aussi profonde qu'il est nécessaire en en laissant au moins ½ po. ou plus de l'autre côté sans entaille, pour la solidité.



10. Envelopper les tiges métalliques

Les tiges sont enveloppées de bandes de papier crépon coupé selon le grain de la largeur désirée. Ces bandes peuvent être simples ou doublées au centre dans le sens de la longeur, dépendant de la taille de la fleur et de la longueur de la tige.

En commençant l'enveloppe de la tige, mettez un peu de colle sur la base de la fleur, ou calice, et enroulez le bout de la bande 2 ou 3 fois, très serré. Puis, avec le long bout de la bande venant de la droite ou de la gauche (selon votre préférence) tenez le fil de la tige d'une main juste au-dessus de la bande. Tournez la tige et, avec l'autre main, en étirant la bande, guidez-la diagonallement vers le bas.

Terminez au bas de la tige en placant une goutte de colle et continuez de tourner serré. Puis cassez ou coupez la bande restante.



11: Ajouter des feuilles ou de la longueur à la tige

Feuilles

Enveloppez la tige comme expliqué précédemment jusqu'à l'endroit prévu pour la feuille. Les feuilles de papier crépon sont légèrement plissées à la base, tenues près de la tige au point ou leur base doit être fixée, soit au moins ½ po. et le revêtement de la tige alors est continué. Il n'est pas nécessaire de coller les feuilles ou de tortiller la tige autour d'elles. Les feuilles artificielles avec tige métalliques sont posées de la même façon, en couvrant la tige de la feuille avec la tige principale sur la longueur nécessaire.

Ajouter de la longueur à la tige

Enroulez la tige jusqu'à 1 po. ou 2 de l'endroit ou vous devez ajouter une autre tige. Placez la seconde tige à côté en les chevauchant d'un ou 2 po. Continuez à envelopper avec le papier crépon. Il n'est pas nécessaire d'entortiller les tiges ensemble.



12a. Faire des feuilles ou des pétales armés

Coupez un morceau de fil recouvert d'un po. ou plus, plus long que le pétale ou la feuille à armer. Placez le fil à plat sur la table et mettez-y de la colle sur un côté. Placez le côté encollé du fil sur le côté envers du pétale avec le reste du fil vers la base. Pressez fermement jusqu'à ce qu'il soit sec.



12b. Armer un pétale coupé en deux

Coupez un morceau de fil recouvert d'un po. ou plus, plus long que le pétale à armer, encollé des 2 côtés, à ⅛ po. du bord droit du pétale puis placer la 2° moitié du pétale dessus, en chevauchant 1/8 po. et presser fermement.



13. Étirer le papier crépon

Coupez le papier de la largeur désirée, puis s'il doit être étiré légèrement, repliez en 4 épaisseurs. Prenez les 2 bouts pliés dans vos mais et étirez. Si le papier doit être "bien" étiré ou "complètement" étiré. étirer une seule épaisseur ou 2 à la fois. Ceci peut être plus facilement réalisé par 2 personnes à la fois, en prenant chacune sont bout et en plaçant chaque bout du papier enroulé 2 ou 3 fois autour d'une règle.



14. Colorer les pétales

N'importe quel crayon "crayeux" ou poudreux comme les pastels secs, du pigment à peinture, ou du fard à joues peuvent être utilisés pour teindre le papier crépon et lui donner les teintes réalistes des fleurset feuilles naturelles. Frottez le pigment dans le sens du grain. Un crayon peut être utilisé directement sur le papier puis frotté avec un petit tampon de coton. Évitez les bords trop nets ou les marques appuyées à moins que ce dessin soit nécessaire pour une fleur en particulier. Parfois on peut appliquer de l'aquarelle ou des couleurs tirées d'autre papier crépon en utilisant le moins d'eau possible et un petit pinceau.



15. Former les fleurs

Prenez la tige de la fleur juste sous la corolle et tenez le pétale armé entre le pouce et l'index de l'autre main. Glissez vos doigts vers le haut et contre le fil de fer en roulant vers le haut ou le bas selon le cas pour former le pétale le plus réaliste possible. Tenez les feuilles par leurs bases et former de la même manière.




Notes

  • Certains papier crépon sont conçus avec une couleur différente de chaque côté. Ce papier est habituellement plus épais que le papier à couleur simple. Par contre, le papier à 2 couleurs est de plus en plus difficile à trouver et comme il est plus épais que le papier crépon à une seule couleur, on conviendra que placer 2 épaisseurs de couleurs différentes l'une sur l'autre le remplace facilement. La manière la plus facile consiste à utiliser de la colle en aérosol et coller l'une sur l'autre les 2 feuilles de papier crépon selon la taille des morceaux utilisés.
  • Il existe depuis plusieurs années des papiers spécifiquement faits pour couvrir les tiges de fleurs. Le papier de fleuriste se vend en rouleau et est pré-encollé d'un côté. Vous les trouverez dans les boutiques de fournitures d'artisanat et non chez les fleuristes.
  • Tous les objets faits en papier crépon doivent être protégés de l'humidité et du soleil direct pour être conservés longtemps, car ce papier jauni ou terni au soleil, et tache s'il est humide.









Table de conversion des mesures impériales en mesures métriques:

  • 1/8 pouce = 3 mm.
  • ¼ pouce = 6 mm.
  • 3/8 pouce = 10 mm.
  • ½ pouce = 13 mm.
  • 5/8 pouce = 15 mm.
  • ¾ pouce = 20 mm.
  • 7/8 pouce = 22 mm.
  • 1 pouce = 25 mm.
  • 1 ¼ pouce = 32 mm.
  • 1 ½ pouce = 38 mm.
  • 1 ¾ pouce = 45 mm.
  • 2 pouces = 50 mm.
  • 2 ½ pouces = 65 mm.
  • 3 pouces = 75 mm.
  • 3 ½ pouces = 90 mm.
  • 4 pouces = 10 cm.
  • 4 ½ pouces = 11,5 cm.
  • 5 pouces = 12,5 cm.
  • 5 ½ pouces = 14 cm.
  • 6 pouces = 15 cm.
  • 7 pouces = 17,78 cm.
  • 8 pouces = 20,32 cm.
  • 9 pouces = 22,86 cm.
  • 10 pouces = 25,40 cm.
  • 12 pouces = 30,48 cm.
  • 15 pouces = 38,10 cm.
  • 18 pouces = 45,72 cm.
  • 36 pouces = 91,44 cm.







Cette page fait partie du site "Artisanat pour tous" © (année en cours). Toute utilisation à des fins commerciales, ainsi que l'archivage du site, en tout ou en partie, sont strictement interdits.

Le texte est subjectif. L'auteur ne se tient pas responsable des accidents qui pourraient subvenir en cas de négligence, des erreurs typographiques (ou de traduction), ou de la disponibilité des pages.
Tous les documents sont publiés ici uniquement pour des raisons éducatives et informatives. Aucune permission n'a été demandée ou accordée pour la diffusion, la traduction ou la modification des documents utilisés.