Artisanat pour tous

index généralcourrielconditions d'utilisationconversions

Fleurs de nylon

Cette adaptation du nylon date des années '50, presqu'en même temps que l'invention du tissu qui les a vu naître. Dans ce temps, les couleurs délicates des fleurs étaient réalisées par des bains de teinture. Maintenant, avec les bas nylon de toutes les couleurs de l'arc-en-ciel, il est possible de sauter cette étape, et même d'avoir des fleurs aux teintes vives, voire fluo ou texturées.
image


Fournitures

  • Bas nylon extra-fin, de couleurs différentes
  • Fil de fleuriste (ou fil à tableau mince)
  • Fil à coudre
  • Ruban de fleuriste
  • Étamines de fleuriste ou de mariage *
  • Ciseaux


Si vous n'avez pas les bas nylon de la couleur désirée, utilisez un décolorant à tissu pour les bas foncés puis une teinture à tissu en suivant les directives sur chacune des boîtes. Laissez sécher complètement.

* = Les étamines de mariage sont comme celles de la photo du haut, les étamines de fleuristes sont comme celles du bouquet du bas de page.

Technique

image
Coupez plusieurs longueurs de fil de fleuriste de 15 cm de long. Mettez-les de côté.

Prenez une de ces tiges de 15 cm et pliez-la pour obtenir une forme ovale. Pincez le centre de l'autre côté de la jointure, en étirant de chaque coté de l'endroit pincé, pour en faire un coeur.

Recommencez 2 fois, pour avoir 3 pétales en forme de coeur.

image
Coupez des carrés de 10 cm de côté dans les bas nylon pour couvrir les pétales.

Étirez le bas nylon sur le pétale, bien serré, et fermez avec du fil à coudre. Enlevez l'excédent de bas nylon. Couvrez les 2 autres pétales de la même façon.

image
Pour une tige de 30 cm de long, coupez un morceau de fil de fer de 60 cm et pliez en deux. Au niveau de la pliure, faites un petit crochet pour y insérer les étamines.

Prenez 2 étamines et pliez-les en 2. Insérez-les par leur centre dans le crochet fait au bout de la tige. Fixez solidement avec du fil à coudre.

Ou encore, si vous ne désirez pas acheter d'étamines commerciales, faites une petite boule de bas nylon (avec les chutes) et recouvrez d'un petit carré de 6 cm de côté de bas nylon blanc ou jaune. Étirez bien sur la petite boule et fixez solidement avec du fil à coudre. Enlevez l'excédent de bas nylon sous la couture.

image
Placez les 3 pétales autour des étamines et faites un noeud avec le fil à coudre.

Recouvrez le fil de la tige avec le ruban de fleuriste en l'enroulant à 45 degrés, de telle sorte que chaque tour recouvre un tout petit peu le précédent et cache complètement le métal de la tige. Vous pouvez également recouvrir la tige avec du bas nylon vert, en le découpant en lanières de 2,5 cm de largeur.

Feuilles

image
Pour faire une feuille, faites la forme de la feuille avec le fil de fer, recouvrez d'un bas nylon vert et recouvrez la tige en dessous de la feuille avec le ruban de fleuriste. Faites 4 ou 5 feuilles et attachez-les à la tige de la fleur avec le ruban de fleuriste.


Grandes et petites fleurs

image
De grandes fleurs prendront entre 3 et 6 pétales, les petites pourront en avoir jusqu'à 18. Pour ces petites fleurs, attachez 12 pétales autour d'un anneau recouvert de nylon, en les espaçant correctement l'un de l'autre. Cousez les 6 autres pétales ensembles, avec au centre une boule de bas nylon, joignez l'un à l'autre les 2 groupes de pétales.


Notes :

  • Certains préféreront travailler avec du coton à broder plutôt que du fil à coudre.
  • On peut embellir le bord des pétales avec de la colle brillante ou de la colle blanche et des paillettes en poudre -- attention de ne pas en mettre trop!
  • D'autres tissus très fins et extensibles peuvent être considérés pour faire d'autres fleurs, les tissus épais ne sont pas recommandés car ils n'épouseront pas la forme de métal.
  • Pour des pétales teints en dégradés, veuillez consulter la page des teintures sur tissus.





Cette page fait partie du site "Artisanat pour tous" © (année en cours). Toute utilisation à des fins commerciales, ainsi que l'archivage du site, en tout ou en partie, sont strictement interdits.

Le texte est subjectif. L'auteur ne se tient pas responsable des accidents qui pourraient subvenir en cas de négligence, des erreurs typographiques (ou de traduction), ou de la disponibilité des pages.
Tous les documents sont publiés ici uniquement pour des raisons éducatives et informatives. Aucune permission n'a été demandée ou accordée pour la diffusion, la traduction ou la modification des documents utilisés.