Artisanat pour tous

index généralcourrielconditions d'utilisationconversions

Oeillets en papier de soie

image
Le papier de soie est idéal pour les fleurs délicates, celles à pétales multiples et les fleurs de fantaisie, sorties tout droit de l'imagination. Voici la méthode pour faire des oeillets.

Ne vous en tenez pas là. Les fleurs ont toutes les couleurs et toutes les formes.

image


Technique de base

image
1 2 3 4 5 6 7


image
8 9 10 11 12 13 14


#1 - Pliez une feuille de papier de soie en triangle, en prenant bien soin d'aligner les pointes. Puisque le papier de soie est fragile et qu'une seule feuille se coupe mal, il est préférable de prendre deux ou trois feuilles à la fois, et de tailler plusieurs séries de pétales d'un seul coup.

#2 - Pliez vos feuilles encore une fois. Alignez bien les pointes et pressez la ligne de pliage pour empêcher les ciseaux de glisser dans un vide inopportun. Faites une deuxième série dans un ton plus foncé, pour les pétales extérieurs.

#3 - Pliez encore une fois (A) puis une autre (B), en marquant nettement les plis. Pliez ensuite le triangle en un cône irrégulier (C).

#4 - Le schéma A montre le découpage pour les pétales intérieurs, le schéma B, les pétales extérieurs, dans une couleur différente ou un ton plus foncé. Coupez un minimum de 3 feuilles de chacun.

#5 - Ouvrez le papier sans l'aplatir. C'est le moment le plus délicat de l'opération puisque le papier de soie a tendance à coller feuille contre feuille lorsqu'il est coupé.

#6 - Posez une goutte de colle au centre de chacun des groupe de pétales (feuille). La colle en crème risque moins de mouiller le papier que la colle liquide, mais l'un ou l'autre sont préférables à la colle en bâton, qui doit être pressée sur le papier pour déposer la colle, et risque d'endommager la feuille. Empilez tous les étages les uns sur les autres, sans écraser les plis, et avant que la colle ne sèche. Décentrez les feuilles pour que les pétales ne soient pas exactement les uns par dessus les autres, cela fait plus naturel.

#7 - Courbez l'extrémité de l'un des morceaux de fil de fer, à environ 15 mm du bout, pour que les pétales soient retenus. Si le fil de fer est trop rigide, employez l'extrémité arrondi d'une paire de pinces effilées. Si vous travaillez en groupe, attention aux yeux de vos collègues!

#8 - Introduisez le fil à travers les six couches de pétales. Il est plus facile de le faire avant que la colle ne soit complètement sèche. L'humidité de la colle affaiblie la résistance du papier et permet de percer sans déchirer. Si vous éprouvez des difficultés, percez les feuilles avec une aiguille à coudre plus mince que le fil de fer.

#9 - Ramenez les pétales comme si vous fermiez la fleur. Maintenez-les ainsi avec les doigts jusqu'à ce que la colle fasse son effet.

#10 - En serrant bien, entourez la base de la fleur d'un bout de fil de fer de fleuriste ou de fil de fer recouvert de plastique vert. Ceci a pour but d'empêcher la fleur de trop s'ouvrir et de donner l'impression qu'elle est fanée.

#11 - Formez la fleur en séparant délicatement chaque couche de pétales extérieurs que vous recourberez légèrement vers le bas. Séparez de la même façon les pétales intérieurs, en conservant les tout derniers pétales du centre à la verticale. Cela permettra de cacher le fil de fer du centre et donne plus de volume à la fleur.

#12 - Recouvrez la tige de papier crépon vert de 2,5 cm de large, ou de ruban de fleuriste. Commencez dans le haut, en cachant le fil de fer. Fixez le bout avec un point de colle et tournez autour de la tige en diagonale, en serrant bien contre le fil de fer, pour éviter qu'il ne glisse vers le bas. Si votre bande de papier n'est pas assez longue pour couvrir toute la tige, collez l'extrémité avec un point de colle et repartez une autre bande, dans le même angle diagonal, pour terminer.

#13 - Faites tourner la tige entre vos doigts et enroulez jusqu'en bas comme un bandage. Évitez de mettre de la colle plus que nécessaire. Si la bande est bien serrée, elle ne glissera pas.

#14 - Cassez le papier et fixez l'extrémité avec un point de colle, en prenant soin de bien recouvrir le bout de la tige.






Cette page fait partie du site "Artisanat pour tous" © (année en cours). Toute utilisation à des fins commerciales, ainsi que l'archivage du site, en tout ou en partie, sont strictement interdits.

Le texte est subjectif. L'auteur ne se tient pas responsable des accidents qui pourraient subvenir en cas de négligence, des erreurs typographiques (ou de traduction), ou de la disponibilité des pages.
Tous les documents sont publiés ici uniquement pour des raisons éducatives et informatives. Aucune permission n'a été demandée ou accordée pour la diffusion, la traduction ou la modification des documents utilisés.




web
analytics