Artisanat pour tous

index généralcourrielconditions d'utilisationconversions

Roses en tissu

Voici une rose à pétale unique, ainsi que la feuille, pour compléter un bouquet en tissu empesé.

Vous pouvez, soit choisir des teintes se rapprochant de la nature, ou aller au gré de votre fantaisie, avec un tartan, un tissu à motifs ou des couleurs hors de l'ordinaire.

image


Fournitures

  • tissu non-extensible
  • amidon en aérosol
  • ciseaux à tissu
  • ciseaux à métal
  • carton (pour transfert du patron)
  • fil de fer de fleuriste ou à tableaux
  • vieille cuiller ou aiguille à tricoter en métal
  • réchaud ou brûleur Bunsen
  • ruban adhésif vert ou papier crépon
  • tige de métal


Technique

image
1 2 3 4 5 6


Vaporisez l'amidon sur le tissu pour bien le mouiller. Laissez sécher sur un tissu grand teint pour éviter le transfert de couleur. Découpez 14 pétales en vous servant du patron.

#1 - Coupez un carré de tissu de 7,5 cm de côté. Pliez le carré de tissu en deux, en diagonale.

Pliez les 13 premiers millimètres de la tige, pour servir d'ancrage à la fleur (image A).

Enroulez le fil de fer de fleuriste autour de la tige et insérez le carré de tissu plié que vous loverez en forme de bouton, en reprenant les bords à vif dans le fil de baguage (image B).

#2 - Ourlez les bords supérieurs de chaque pétale avec une vieille cuiller ou une aiguille à tricoter réchauffée.

Comme pour le repassage, la température nécessaire dépend de la sorte de tissu. Testez la chaleur sur une retaille de tissu amidonné.

Si la cuiller ou l'aiguille à tricoter colle au tissu, c'est qu'elle est trop chaude. Si la courbe ne tient pas, c'est trop froid.

#3 - Faites un pli à la base de chaque pétale, en le fixant à la base avec du fil de fer de fleuriste. Si vous préférez le fil à tableaux, c'est le plus mince, pour des cadres de moins de 4 kilos.

#4 - Faites chevaucher chaque pétale sur la moitié du pétale précédent.

Recouvrez avec du ruban adhésif vert la base des derniers pétales à l'endroit où ils rejoignent la tige, en cachant bien le fil de baguage, et continuez tout au long de la tige.

Le ruban adhésif est vendu dans les magasins d'artisanat, le rayon du bricolage dans les magasins à grandes surfaces ou chez certains fleuristes.

#5 - Si vous préférez le papier crépon, placez une goutte de colle à la base des derniers pétales et une autre au bout de la tige.

Déchirez-le pour donner une courbe au papier crépon. Il épousera plus facilement le bout de la tige.

Feuille en ruban de velours

Cette technique peut s'utiliser pour toutes les formes de feuilles et dans toutes les teintes de ruban disponibles sur le marché. Pensez au brun des feuilles de chêne ou au rouge, au doré ou à l'argenté de certaines feuilles d'érable. Certains bouquets exotiques ont même avantage à des feuilles pourpre ou bleu.

Choisissez du ruban de qualité, pour qu'il ne s'effiloche pas à la coupe. De même, ne prenez pas un ourlet autocollant trop âgé. Certains vieillissent mal et ont tendance à se décoller.

Fournitures

  • 15 cm de ruban de velours en 3 cm de large
  • 7,5 cm d'ourlet autocollant en 3 cm de large
  • Fil de fer de fleuriste (vendu en tige droite et non celui en rouleau)
  • Planche et fer à repasser
  • Ruban adhésif vert de fleuriste


Technique

Placez le ruban de velours à l'envers sur la planche à repasser.

Placez l'ourlet autocollant sur la moitié de la longueur du ruban.

Disposez le fil de la tige en diagonale sur l'ourlet, en plaçant une extrémité au coin de l'ourlet, au milieu du ruban.

#6 - Rabattez l'autre moitié du ruban de velours sur la bande d'ourlet et sur le fil de fer. Repassez le tout au fer chaud, en emprisonnant le fil et la bande d'ourlet entre les deux épaisseurs de velours (voir illustration).

D'après le patron, dessinez la forme de la feuille sur le velours en faisant correspondre la pointe de la feuille et le bout du fil de fer.

Découpez la feuille.

Enveloppez le reste visible de la tige avec du ruban vert de fleuriste. La tige du fil de fer emprisonnée entre les deux épaisseurs de velours correspond à la nervure médiane de la feuille. Elle donne du corps à la feuille artificielle et vous permet de la recourber en tous sens ou d'en marquer la forme.





Cette page fait partie du site "Artisanat pour tous" © (année en cours). Toute utilisation à des fins commerciales, ainsi que l'archivage du site, en tout ou en partie, sont strictement interdits.

Le texte est subjectif. L'auteur ne se tient pas responsable des accidents qui pourraient subvenir en cas de négligence, des erreurs typographiques (ou de traduction), ou de la disponibilité des pages.
Tous les documents sont publiés ici uniquement pour des raisons éducatives et informatives. Aucune permission n'a été demandée ou accordée pour la diffusion, la traduction ou la modification des documents utilisés.




web
analytics