Artisanat pour tous

index généralcourrielconditions d'utilisationconversions

Fleurs séchées

Le séchage des plantes, cultivées ou achetées, effectué soi-même permet de s'offrir des arrangements floraux qui dureront longtemps, dans les formes, les textures et les couleurs de son choix. Il existe trois modes de préservation des fleurs et des feuillages et chacun a ses avantages.

Les différents modes de préservation ne sont pas compliqués. Toutefois, ils requièrent un peu de patience car les fleurs mises à sécher ne peuvent être utilisées avant plusieurs semaines. Une fois le séchage terminé, ces fleurs dureront des mois, voire des années.

Il existe de nombreuses espèces de fleurs spécialement cultivées pour le séchage. On trouve aussi sur le marché des feuillages de tons différents et des graminées pour agrémenter vos arrangements floraux.

image

Lors de la cueillette au jardin ou dans un champs, il importe d'être sélectif. Optez pour les spécimens à longues tiges et cueillez les fleurs à leur apogée, lorsqu'elles commencent à s'épanouir et ne sont pas encore décolorée par le vent, le soleil et la pluie.

Les plantes comportant des chatons ou des aigrettes devront être cueillies avant maturité, soit avant qu'elles perdent leur pollen.

La cueillette des fleurs doit se faire par temps ensoleillé, après l'évaporation de la rosée mais avant que la chaleur n'ait enlevé trop d'humidité et desséché les plantes. Pour plus d'explications concernant la cueillette des fleurs, feuillages et graminés, vous pouvez aussi consulter la page des fleurs pressées.



Séchage à l'air libre

C'est le plus simple des modes de préservation. Il consiste à retirer l'humidité des plantes en en altérant le moins possible la couleur et l'apparence. Le séchage des plantes s'effectue soit en les suspendant la tête en bas, soit en les plaçant verticalement dans un vase. Certaines plantes de jardin, comme l'herbe des pampas et la spirée sèchent simplement et facilement dans un vase sans eau, placé dans un endroit sec et bien aéré. D'autres plantes, tels les delphiniums et les roses, sèchent mieux suspendues la tête en bas. Les graminées aux minces tiges fragiles peuvent soit être suspendues de la sorte, soit couchées sur une feuille de papier journal ou de papier essuie-tout. Dans ce cas, elles devront être retournées tous les deux jours pour leur assurer un séchage uniforme et il faudra compter quelques semaines de séchage. Les pédoncules de certaines fleurs, comme les immortelles, sèchent difficilement.

Au début de l'opération de séchage, laissez tremper les tiges des plantes arbustives, comme l'hydrangée, dans un vase contenant un peu d'eau, les fleurs se décolorerons moins. Une fois l'eau absorbée, n'en rajoutez pas.

Pour sécher les fleurs la tête en bas, liez-les par petits paquets avec des bandes élastiques. N'utilisez pas de corde car les tiges, en séchant, rapetissent et se détacheront de la corde. Les paquets ne doivent pas être trop gros car l'air doit circuler librement entre les fleurs, sinon elle ne sécheront pas uniformément, elles moisiront et pourriront.

Suspendez les paquets aux chevrons d'un hangar, d'un garage, ou a une tige de bambou appuyée entre deux chaises. Laissez sécher dans un endroit frais et sec (température minimum de 10° C) et bien ventilé. Ne les placez pas directement au soleil, les couleurs pâliraient.

Les fleurs séchées à l'air libre sont généralement prêtes pour utilisation ou entreposage de 4 à 10 jours après la cueillette. Une fleur est sèche quand ses pétales deviennent friables. Si le sommet de la tige n'est pas sec, la fleur se fanera une fois préparée. Pour éviter de perdre tout un paquet, sortez-en une seule fleur que vous mettrez dans un vase sans eau. Si la fleur est encore intacte deux jours plus tard, le paquet est prêt à l'utilisation. Si elle se fane, attendez encore un peu et testez-en une autre.



Plantes glycérinées

Pour conserver les feuillages à tige ligneuse et leurs feuilles, ainsi que les fleurs charnues, faites-leur absorber une solution de glycérine et d'eau. Traitées selon ce mode de préservation, les fleurs des bruyères, les clochettes d'Irlande et les hydrangées, les feuillages de l'acanthe, de l'eucalyptus, du lierre et du mahonia demeureront souples et naturels. Les couleurs fonceront légèrement et prendront des teintes paille claire ou brun acajou foncé selon la pigmentation du feuillage. Utilisez des plantes du début d'Été, qui absorberont plus facilement le liquide que les plantes de fin d'été ou d'automne.

image
1 2 3


#1 - Coupez les rameaux au bas de la tige principale et enlevez de 5 à 7 cm d'écorce si la tige est ligneuse.

Pour une meilleure absorption, taillez en biseau l'extrémité de la tige.

Ensuite laissez-la tremper verticalement dans l'eau chaude quelques heures.

#2 - Dans un pot ou contenant résistant à la chaleur, mélangez deux parts d'eau chaude (arrêtée jusque avant l'ébullition) à une part de glycérine (en vente libre dans les pharmacies).

Remuez bien le mélange.

#3 - Versez environ 10 cm de solution glycérinée dans un autre pot ou contenant résistant à la chaleur, en évitant d'en renverser (c'est très collant!). Laissez refroidir jusqu'à la température de la pièce. Placez verticalement les tiges et laissez tremper. Ceci durera environ une semaine pour les feuillages à petites feuilles minces jusqu'à plus de deux mois pour ceux à grandes feuilles charnues. Durant cette période, ajoutez fréquemment un peu de solution glycérinée dans des proportions de 1 part glycérine pour 4 parts d'eau, à la vitesse que la plante l'absorbe. Le procédé de préservation sera terminé lorsque le feuillage aura complètement changé de couleur et devenu brun.

La longueur maximale des tiges pouvant être glycérinées est de 45 cm pour la plupart des plantes. Certaines peuvent se glycériner sur de plus grandes longueurs, d'autres ne dépasseront pas 2 ou 3 cm.

Pour les grandes feuilles charnues, il est préférable de les traiter seules, complètement immergées dans la solution glycérinée dans des proportions de un pour un.

Pour donner de la couleur à vos plantes, ajoutez du colorant soluble à l'eau dans la solution glycérinée de base ou teignez-les avec des colorants en aérosols.



Agents déshydratants

Le sable est le déshydratant traditionnel. L'alun et le borax s'utilisent aussi de la même façon. Par contre, ces trois agents déshydratants font perdre une bonne partie des couleurs des feuilles et fleurs. Si vous prévoyez utiliser du sable pour sécher des plantes, le sable ordinaire doit être nettoyé avant l'utilisation. Il est plus facile d'acheter du sable fin en sac, ou même du sable à ciment.

Le meilleur agent déshydratant est sans contredit le gel de silice (sel dessiccatif). Cette méthode convient particulièrement aux grosses fleurs, comme le lis, le dahlia et la pivoine. Seulement quelques fleurs pouvant être traitées à la fois de cette façon, le séchage est donc plus long que celui des plantes séchées à l'air libre ou traitées à la solution de glycérine.. Toutefois, le procédé est relativement rapide, de deux à six jours au gel de silice, comparé à 7 à 10 jours avec l'alun, le borax ou le sable. Cependant, vous devez tenir compte que le gel de silice est coûteux, surtout s'il n'est pas utilisé souvent.

Les fleurs séchées au gel de silice doivent être entièrement recouvertes et gardées dans un contenant hermétique jusqu'à ce que l'humidité en soit absorbée. Après usage, épurez les cristaux au tamis et séchez-les au four (120° C) 20 minutes ou selon les indications du fabricant. Conservez dans un pot hermétique.

image
1 2 3 4


#1 - Dans une grande boîte métallique hermétique, versez une couche de gel de silice de 3 à 5 centimètres.

Déposez un morceau de grillage à poules sur la surface si les fleurs à sécher sont lourdes.

#2 - Coupez la tige de la fleur à environ 2 centimètres de la base de la corolle.

Après le séchage, vous pourrez remplacer le pédoncule par une tige métallique.

#3 - Déposez les fleurs dans la boîte en les espaçant.

Placez les fleurs à corolles larges bien à plat, et étalez bien les pétales.

Saupoudrez d'une épaisseur d'au moins 2 cm de cristaux de gel de silice afin de les couvrir entièrement.

Si le contenant est assez profond, vous pouvez ajouter une seconde couche de gel de silice, d'autres fleurs puis recouvrez celles-ci entièrement.

#4 - Fermez le contenant hermétiquement.

Placez-le dans un endroit chaud et sec et ne l'en bougez pas.

Vérifiez si le séchage est terminé en déplaçant minutieusement une fleur à la surface de la boîte. Les pétales doivent être parcheminés.

Ne faites pas trop sécher car les pétales s'effriteraient.



Disponibilités (pour l'Amérique du Nord):


  • Glycérine: en pharmacie, dans des bouteilles à l'épreuve du soleil. Elle peut aussi servir pour la fabrication de sirop-maison contre la toux sèche.

  • Sable commercial: dans les centres-jardin; les marchands de pierre d'aménagement paysager et parfois en quincaillerie; et de mars à octobre environ, dans les magasins de jouets (vendus pour les bacs et tables à sable des petits).

  • Alun et borax: en pharmacie, dans des bocaux. L'alun sert également comme fixatif de teinture pour tissu, et autrefois, on se servait du borax comme cire à plancher sous l'appellation "acide borique" (certains prononceront "aciborique").

  • Gel de silice: dans les centres-jardin, en différents formats selon les distributeurs (les seules 2 usines de fabrication desservant 90% de l'Europe et de l'Amérique sont en Chine). La seule différence entre le gel de silice blanc et le bleu, est que le dernier change de couleur lorsqu'il absorbe l'humidité, passant du bleu au rouge et redevient bleu en séchant. Son efficacité est la même.




Reçu par courriel #1:

J'ai découvert qu'avec la fleur des ostas, la coupant et l'ouvrant, on fait de merveilleux petits évantails colorés qui se placent bien sur les cartes personnalisés. Aussi, le petit lierre grimpant sur les clotures, on trouve de magnifiques fleurs mauves vraiment miniatures et j'en fais de petits oiseaux avec le bec pris à la tige. Je crois qu'on le nomme Jargeau. Je n'en suis pas certaine. J'aime bien faire part de mes découvertes à ceux et celles qui ont les doigts agiles. Bonne journée.

Reçu par courriel #2:

QUESTION: je voudrais faire sécher des tournesols pour ensuite les mettre sous cadre.comment faire.merci
RÉPONSE: De jeunes tournesols pendus la tête en bas donneront des fleurs séchées un peu chiffonnées, aux pétales tordus.
Pour une allure de fleur fraîche, conservez tout au plus de 2 à 2,5 cm de tige. Placez les fleurs, tête en bas sur un lit de 2 cm substance dessicative (sable, gel de silice, litière à chat sans plâtre, acide borique, fécule de maïs, etc). Recouvrez délicatement les fleurs de la même substance jusqu'à les couvrir complètement (pas nécessairement toute la tige mais tous les pétales.
Pour des fleurs mûres avec graines, placez un filet autour des fleurs au champs, assez loin des graines, pour éviter que les oiseaux ne vous les volent.
Le temps d'assèchement dépend de la substance utilisée. Les grands tournesols prennent beaucoup de temps à sécher, même dans le gel de silice, qui est réputé pour être l'assèchement le plus rapide.






Cette page fait partie du site "Artisanat pour tous" © (année en cours). Toute utilisation à des fins commerciales, ainsi que l'archivage du site, en tout ou en partie, sont strictement interdits.

Le texte est subjectif. L'auteur ne se tient pas responsable des accidents qui pourraient subvenir en cas de négligence, des erreurs typographiques (ou de traduction), ou de la disponibilité des pages.
Tous les documents sont publiés ici uniquement pour des raisons éducatives et informatives. Aucune permission n'a été demandée ou accordée pour la diffusion, la traduction ou la modification des documents utilisés.




web
analytics