Artisanat pour tous

index généralcourrielconditions d'utilisationconversions

L'A.B.C. du tricot aux aiguilles

ALLONGER

Allonger une maille, c'est enrouler le fil plusieurs fois sur l'aiguille droite sans de lui faire traverser la maille que l'on tricote. Au rang suivant, la longueur double ou triple du fil enroulé allonge la maille d'autant.


ASTÉRISQUE

C'est un signe conventionnel en étoile, utilisé dans les explications pour délimiter une partie du texte qui doit être répété, évitant d'allonger inutilement les instructions.


ATTENTE

Les mailles en attente sont celles qu'on laisse sur une aiguille sans les tricoter, parce qu'il faut d'abord finir, soit un côté d'une encolure, soit une manche, etc., en attendant de reprendre de l'autre côté de l'encolure ou de rajouter les mailles du corps du vêtement à celles des manches, etc.


BRIN

On appelle brin les 2 parties du fil d'une maille : l'un placé en avant de l'aiguille et l'autre en arrière.


BRODERIE JACQUARD

image
Points blancs ajoutés

image
L'image 7 montre comment recouvrir les mailles dans un mouvement horizontal, et l'image 8 montre le procédé dans un mouvement vertical.
Dans certains Jacquards, même les Écossais ou les dessins norvégiens, il y a des motifs ne comprenant qu'une maille de largeur. Il est préférable de faire le dessin en remplaçant cette maille par une maille du coloris voisin, et une fois le travail terminé, de recouvrir les mailles de remplacement par un point de chaînette exécuté avec le fil prévu à l'aide d'une aiguille à tapisserie.



ÉCHANTILLON

image
Chaque tricoteuse (ou tricoteur) a une manière personnelle de tendre son fil et de serrer sa maille. C'est pourquoi la plupart des explications indiquent un même nombre de mailles et de rangs, accompagné des mesures respectives des unes et des autres, en centimètres. D'autres donnent le nombre de mailles et de rangs contenus dans un carré de 10 cm de côté. Ce dernier procédé, de plus en plus populaire, est préférable à l'autre, car il permet de combiner les dimensions désirées d'une façon beaucoup plus précise.

Dans tous les cas, il est préférable de tricoter un carré d'essai de 12 cm de côté, afin de ne pas être gêné dans ses calculs par les mailles de montage, les lisières et les terminaisons qui, travaillées différemment des autres, ne peuvent se compter de la même manière. Il suffit pour cela de rajouter 10 mailles au montage indiqué dans l'échantillon du modèle. On épingle ensuite ce petit carré, bien à plat, sans tirer dans aucun sens, et l'on pose dessus un compte-mailles (déjà imprimé et prêt à découper ou à recopier dans toutes les revues, magasines et livres de modèles de tricot sérieux).


FIL ÉLASTIQUE

Voici une méthode simple pour passer un fil élastique à travers les mailles du tricot terminé : Pour cela, il suffit de retourner le tricot sur l'envers, et de passer le fil entre les mailles à l'aide d'une aiguille à tapisserie, de façon qu'il n'apparaisse pas sur l'endroit. On peut ainsi faire quelques tours en passant pour terminer l'extrémité du fil élastique dans la lisière.

Le fil élastique sert à resserrer agréablement les poignets, les hauts de chaussettes, ceinturer la taille ou le tour d'un bonnet.


FIL TIRÉ

image
Il peut arriver que l'on soit obligé de couper un tricot horizontalement, soit pour le rallonger, soit pour le raccourcir, soit pour relever des mailles permettant de tricoter à nouveau une partie usée ou déchirée; soit encore pour transformer le bas d'un vêtement par des côtes ou une basque. La meilleure façon de procéder en toute sécurité consiste à tirer un fil.

À la hauteur désirée, sur la lisière droite, tirer un fil sans le rompre. Le prendre de la main droite et tirer doucement sur toute la longueur du rang en s'aidant de la main gauche.

image
Le tricot se ramasse en fronces.

Quand le rang est entièrement froncé, couper le fil tendu à la lisière gauche.

Le tricot est ainsi coupé.

Avec une aiguille fine, relever les mailles pour les tricoter ou les rabattre selon que vous désirez refaire une partie usée ou raccourcir un tricot trop long.




FRONCES

image
Les fronces s'obtiennent très facilement par des augmentations ou des diminutions. Pour les premières, on donne du blousant au-dessus d'une ceinture, d'un poignet de manche, etc.

Qu'il s'agisse d'augmentations ou de diminutions, on trouve la proportion à observer par un calcul basé sur les dimensions de la partie ample d'une part, et celles de la partie étroite d'autre part.

Veut-on ajouter ou enlever la moitié ou le tiers d'une largeur donnée, on ajoute ou l'on supprime la moitié ou le tiers du nombre de mailles initial. Ces augmentations ou ces diminutions devront se répartir à intervalles réguliers sur le nombre de mailles que l'on doit augmenter ou diminuer.




GLISSER

Glisser (ou lever) une maille, c'est la faire passer de l'aiguille gauche à l'aiguille droite sans la tricoter. Dans certains cas (précisés dans l'explication de votre patron) on peut être obligé de glisser la maille en sens inverse.


GRAFTING

Ce mot d'origine anglaise s'applique à une méthode à employer pour unir 2 morceaux de tricot sur un rang de mailles reformées à l'aide d'une aiguille à tapisserie et formant une couture invisible. Ce procédé s'emploie surtout pour joindre les 2 extrémités d'une parementure à l'endroit de l'encolure ou pour fermer en carré l'extrémité d'une bande tricotée en biais et pliée en 2.

Sur les graphiques ci-dessous, le rang de grafting est représenté en foncé.

image
GRAFTING - Jersey endroit

Les mailles libérées sont reprises une à une par un va-et-vient du fil.

image
GRAFTING - Jersey envers

Les mailles sont reprises par un va-et-vient du fil réalisé de bas en haut, sens de l'aiguille, puis de haut en bas, sens de la flèche.

image
GRAFTING - Point mousse

Les mailles sont reprises par un va-et-vient du fil réalisé de bas en haut, sens de l'aiguille, puis de haut en bas, sens de la flèche. (fig. 2 - image jersey envers)

GRAFTING Il y a ici 3 mouvements, comme l'indique l'aiguille puis les flèches. (fig. 3 - cette image-ci).

image
GRAFTING - Côtes

Combinaison des 2 méthodes de reprise des mailles endroit et des mailles envers. Seules les côtes tricotées dans le même sens peuvent être réunies facilement.




JACQUARD

image
On nomme Jacquard les tricots à motifs de plusieurs couleurs travaillées en même temps que le fond. Ces motifs sont généralement représentés sur des grilles, comme les modèles de broderie à points comptés mais certains, surtout ceux comportant des mailles différentes du jersey, peuvent être trouvés en texte. Il y a différentes sortes de Jacquard, donc différentes façons de procéder selon les résultats recherchés.


MOTIFS DISSÉMINÉS SUR UN FOND UNI = Utilisez un peloton de laine ou simplement un fil de quelques mètres pour chacun des motifs. Si ceux-ci comportent quelques mailles de largeur, le fil de fond passe derrière celles-ci mais il fait croiser les 2 fils au début et à la fin du motif. Il faut veiller à ne pas tirer sur le fil de fond, en reprenant le tricot après le motif, pour ne pas resserrer celui-ci.

MOTIFS IMPORTANTS = S'il s'agit de dessins plus importants, le fil de fond laissé libre s'accrocherait facilement. Il faut donc le faire onduler dans les mailles du dessin sans qu'il soit visible sur l'endroit. Le fil de fond est posé sur l'index de la main gauche et on fait passer l'aiguille droite une fois sous ce fil avant de tricoter une maille du motif, une fois par-dessus pour la suivante, etc. Seul le fil du dessin traverse la maille.

image
JACQUARD - CROISEMENT DES FILS

Quand les dessins de chaque couleur se suivent dans le sens vertical, il est inutile de les faire suivre horizontalement. Dans ce cas, les fils sont simplement croisés derrière l'ouvrage.



image
JACQUARD - PASSER LES FILS DERRIÈRE L'OUVRAGE

Dans les cas où les différents coloris s'imbriquent les uns dans les autres, on passe les fils de couleur non utilisés derrière l'ouvrage.



image
JACQUARD - RAYURES HORIZONTALES

Le fil de fond reste sur le côté; tirer le fil de couleur à travers la première maille et continuer le tricot. Pour reprendre le fil de fond, laisser le fil de couleur de côté, tendre le fil de fond le long de la lisière et le tirer de derrière vers l'avant à travers la première maille. On ne doit pas trop tirer le fil de fond pour que le tricot reste bien plat.



image
JACQUARD - RAYURES VERTICALES

Au moment du changement de couleur, croiser les fils avant de faire la maille de la nouvelle couleur. L'illustration montre l'envers du tricot.




JONCTION DE 2 BRINS DE LAINE

Lorsqu'on entame une pelote, parce que la précédente est finie, il faut établir un lien entre ces 2 brins interrompus. En principe, la jonction de 2 brins de laine doit être dissimulée dans la lisière et, par conséquent, se faire à l'extrémité d'un rang, mais on peut être obligé, par raison d'économie, d'entamer une pelote au cours d'un rang. Chaque brin (celui de la pelote et celui de l'ouvrage) seront dédoublés, et 2 de leurs fils réunis pour en former un seul de l'épaisseur même du brin initial. Avec ce brin, on tricotera quelques mailles en laissant pendre les 2 fils libres sur l'envers de l'ouvrage. Ceux-ci seront glissés, le travail terminé, dans une ou 2 mailles avec une aiguille à tapisserie pour les arrêter, mais on ne les coupera pas à ras, car ils ressortiraient sur l'endroit du tricot.

image


LÂCHER

Lâcher une maille, c'est la laisser échapper volontairement pour obtenir un jour échelle.


NOPE

image
En tricot, les nopes sont des boutons, ou noeuds, formés de plusieurs brins enroulés sur l'aiguille. On dit aussi mouche ou mouchets.

Piquer l'aiguille droite dans la première maille de l'aiguille gauche, comme pour la tricoter à l'endroit, tirer une boucle et la mettre sur l'aiguille gauche puis tricoter une maille endroit dans cette boucle.

Répéter 3 fois ces opérations pour avoir 4 mailles sur l'aiguille droite.

Laisser glisser la maille initiale de l'aiguille gauche, puis rabattre successivement sur la 4° maille, d'abord la 3°, puis la 2°, puis la première maille. Il ne reste plus alors qu'une maille sur l'aiguille.




POINT

Un point, c'est la disposition sur un ou plusieurs rangs, de groupes de mailles travaillées alternativement, soit à l'endroit, soit à l'envers, soit rabattues, prises ensemble, croisées ou tordues, etc. de façon à former un dessin ou une texture qui se répète périodiquement au cours du travail.


POINT DE TISSAGE

Le principe des points de tissage est qu'ils sont beaux des 2 côtés et leurs 2 faces peuvent servir d'endroit. De plus, leur texture donne un effet de tissu, d'où leur nom.


POINT DENTELLE

Ces points paraissent difficiles à exécuter et pourtant, la plupart de ces points sont faciles; ils ne demandent qu'un peu d'attention. L'effet d'ajouré s'obtient en augmentant une maille ou en diminuant une autre maille soit à côté de l'augmentation, soit ailleurs dans le dessin, de sorte que le nombre de mailles reste constant.

Si vous débutez en tricot, vous pouvez utiliser ces points pour faire soit un carré pour un poncho ou un coussin, soit une bande pour une écharpe ou un châle. Ces ouvrages ne demandent pas d'autres diminutions ou augmentations que celles du point.


RABATTRE

Rabattre une maille, c'est insérer l'aiguille gauche dans l'avant-dernière maille de l'aiguille droite, pour la prendre et la faire passer de droite à gauche, par-dessus la dernière. On peut aussi, dans le cas de double diminution, rabattre une maille de gauche à droite sur l'aiguille gauche.


RACCORD

Dans un point de tricot, comme en décoration, on appelle raccord la partie du motif dont la répétition formera un dessin complet. le raccord se trouve donc à l'endroit ou le motif s'interrompt pour se raccorder au suivant. Ce raccord n'est pas toujours rectiligne, mais parfois en sautoir.


RANG

Un rang est l'ensemble des mailles réunies sur une seule aiguille. Le premier rang d'un travail est celui qui succède aux mailles de montage, le premier que l'on tricote. De ce premier rang partent tous les rangs impairs du tricot, rangs qui se trouvent d'une manière habituelle sur l'endroit de l'ouvrage, si aucune raison technique ou décorative n'oblige à commencer sur l'envers.


RATTRAPER

Si on laisse échapper une maille et qu'on ne s'en aperçoit que lorsque celle-ci a glissé jusqu'à 3 ou 4 rangs précédents, il s'agit de rattraper soit avec une aiguille, soit avec un crochet, pour la remonter jusqu'à son propre rang (VOIR maille perdue).


RELEVER

Relever des mailles ou les reprendre, consiste à reprendre sur une aiguille les mailles arrêtées, soit d'un montage, soit d'une terminaison, soit d'une lisière, pour pouvoir continuer à travailler en allongeant l'ouvrage, par le bas, par le haut ou sur le côté. En principe, il faut tenir compte du fait que chaque maillon de la chaînette correspond à 2 rangs de tricot.

RELEVER SUR UN MONTAGE OU UNE TERMINAISON

image
Si les mailles ou la chaînette sont trop serrées, les relever avec une aiguille fine. Tricoter les mailles du premier rang comme elles se présentent, avec les aiguilles normales du tricot. Aucun trou n'est à craindre parce que, contrairement à une chaînette de lisière, celle d'un montage ou d'une terminaison est formée d'un maillon par maille de tricot.


RELEVER SUR UNE LISIÈRE PERLÉE

image
On relève rarement des mailles sur une lisière perlée, lors de la confection d'un tricot, car lorsqu'on prévoit avoir à exécuter ce travail, il est préférable de faire des lisières chaînette. Cependant, on peut être amené à le faire sur un ancien tricot ou sur un travail exécuté en point mousse. Dans ce cas, relever un par un tous les fils reliant les "perles" entre elles et les tricoter au fur et à mesure.


RELEVER SUR UNE LISIÈRE CHAÎNETTE À DROITE DU TRICOT SUR L'ENVERS

image
Introduire l'aiguille de bas en haut et de gauche à droite dans chaque brin intérieur de la chaînette en partant du bas. Retourner l'ouvrage sur l'endroit et tricoter à l'endroit les mailles relevées en les prenant par devant pour croiser les fils.


RELEVER SUR UNE LISIÈRE CHAÎNETTE À GAUCHE DU TRICOT SUR L'ENVERS

image
Introduire l'aiguille de haut en bas et de gauche à droite dans chaque brin intérieur de la chaînette en partant du haut. Retourner l'ouvrage sur l'endroit et tricoter à l'endroit les mailles relevées en les prenant par derrière pour croiser les fils.


RELEVER SUR UNE LISIÈRE DROITE

image
Il s'agit d'un travail délicat, à faire avec soin. La méthode la plus sûre pour un tricot en ligne droite et de mesurer la longueur sur laquelle on désire relever des mailles et de calculer le nombre nécessaire de mailles à relever. Le nombre de mailles comptées sur une largeur donnée vaire selon la grosseur de la laine. C'est avec l'échantillon que vous pourrez calculer le nombre nécessaire de mailles pour vos mesures.


RELEVER SUR UNE LISIÈRE COURBE

image
En relevant des mailles autour d'une courbe, il est important de piquer une maille dans chaque maille, alors que dans les parties droites, 3 mailles sont piquées dans 4 rangs.



REMMAILLER

C'est reprendre les mailles laissées en attente pour une raison quelconque, ou rendues libres en coupant un tricot après avoir tiré un fil.


SURJET

Terme technique désignant une diminution faite sur le principe des mailles rabattues.

image
SURJET SIMPLE

Ce n'est rien d'autre qu'une diminution inclinée à gauche sur l'endroit de l'ouvrage. Glisser une maille à l'endroit, tricoter la suivante à l'endroit et rabattre la maille glissée sur la maille tricotée à l'aide de l'aiguille gauche.



image
SURJET DOUBLE

Il s'agit d'une double diminution avec effet de chevauchement gauche sur l'endroit. Glisser une maille à l'endroit (a), tricoter les 2 suivantes ensemble à l'endroit (b) et rabattre la maille glissée sur la maille obtenue à l'aide de l'aiguille gauche (c).




TORSADE

Le principe des torsades est de déplacer des mailles en les croisant les unes par dessus les autres. Pour faire un croisement sur 2 mailles seulement, passez l'aiguille devant ou derrière la prem. de ces 2 mailles. On tricotre d'abord la seconde puis on tricote la première. Par contre, si plus de 2 mailles doivent se trouver inversées, on utilise une 3° aiguille (à 2 pointes, de préférence courte parce que moins encombrante). Si cette aiguille n'est pas du même calibre que les autres, prenez-la plus fine, jamais plus grosse que celles-ci, sinon les mailles de la torsade seraient détendues par rapport aux autres, ce qui donnerait un travail irrégulier.


TOUR

Signifie toutes les mailles d'un rang, distribuées sur plusieurs aiguilles disposées en circuit fermé, pour tricoter en rond. Un tour correspond donc à un rang de tricot plat.


TRICOT PLAT

Ce terme désigne les mailles disposées sur une seule aiguille et tricotées à l'aide d'une autre. Cette formule oblige à progresser alternativement de droite à gauche et de gauche à droite par rapport à L'endroit de l'ouvrage; elle nécessite donc 2 lisières et peut être assimilée à la fabrication d'un tissu.


TRICOT RÉVERSIBLE (JACQUARD)

Le jacquard réversible, ou norvégien, se fait habituellement sur une aiguille circulaire ou sur des aiguilles à 2 pointes, en utilisant 2 couleurs à la fois, l'une dans la main droite et l'autre dans la main gauche. L'aiguille circulaire ou les aiguilles à 2 pointes sont nécessaires pour faire glisser les mailles de l'autre côté et ainsi aller chercher le second fil.


TRICOT ROND

Dans le tricot rond (ou en rond), les mailles d'un rang sont généralement réparties sur 4 aiguilles disposées en circuit fermé, et tricotées à l'aide d'une 5°. Le travail se faisant toujours sur l'endroit, et dans un seul sens (de droite à gauche), la progression suit une spirale ininterrompue dans la mesure ou l'objet entrepris ne nécessite pas un changement de technique. Cette formule supprime les lisières et, par conséquent, les coutures.

image
Le montage même des mailles ne change pas. En ce qui concerne les aiguilles, il y a 2 manières. Bien qu'on utilise plusieurs aiguilles (pour un grand pull, au moins cinq ou six(, on ne tricote qu'avec une aiguille à la fois, le total des mailles étant réparti sur les autres aiguilles.

On peut monter un certain nombre de mailles sur la première aiguille, puis en faire autant pour la seconde et ainsi de suite, ou monter toutes les mailles sur une seule aiguille et faire glisser les mailles par la suite sur les autres aiguilles en les glissant. La 2° méthode est peut-être plus facile.



image
Pour commencer à tricoter, piquez l'aiguille restante dans la première maille de la première aiguille et tricotez cette maille en utilisant le fil de la dernière maille montée pour fermer en rond. Continuez à tricoter toutes les mailles de la première aiguille. Lorsqu'il ne reste plus de mailles sur cette aiguille, utilisez cette dernière pour tricoter les mailles de la seconde aiguille. Continuez ainsi, en prenant toujours l'aiguille libérée pour travailler sur la suivante. C'est tout ce qu'il y a à faire pour tricoter en tournant.



TRICOTER LES MAILLES COMME ELLES SE PRÉSENTENT

Il suffit simplement de reconnaître une maille endroit d'une maille envers, ce qui est facile à partir de la position du fil, soit derrière l'aiguille droite pour une maille endroit, et devant l'aiguille droite pour une maille envers. Alors, lorsqu'il est indiqué de tricoter comme les mailles se présentent, fiez-vous à la position du fil pour chacune des mailles et tricotez comme "le fil" se présente.






Cette page fait partie du site "Artisanat pour tous" © (année en cours). Toute utilisation à des fins commerciales, ainsi que l'archivage du site, en tout ou en partie, sont strictement interdits.

Le texte est subjectif. L'auteur ne se tient pas responsable des accidents qui pourraient subvenir en cas de négligence, des erreurs typographiques (ou de traduction), ou de la disponibilité des pages.
Tous les documents sont publiés ici uniquement pour des raisons éducatives et informatives. Aucune permission n'a été demandée ou accordée pour la diffusion, la traduction ou la modification des documents utilisés.




web
analytics